Q1

Thème 3 : tu veux quoi ?

1 minutes – 1pt par bonne réponse

Comment les publicités arrivent-elles sur votre page personnelle d’un réseau social ?

A. Les données encodées par l’utilisateurs sont exploitées par les sociétés concernées à des fins commerciales.

B. L’ordinateur devine nos centres d’intérêt, nos loisirs, nos goûts, et nous envoie, donc, par hasard, des publicités qui pourraient nous intéresser.

C. Nos amis et contacts soumettent nos centres d’intérêt, nos goûts et loisirs à des sociétés de publicité<. Ces sociétés tentent par tous les moyens de nous proposer des publicités.

Réponse
Slide pour dévoiler
Réponse
Les données encodées par l'utilisateurs sont exploitées par les sociétés concernées à des fins commerciales.
Previous
Next

Compléments d'informations

Utilisations des données à des fins commerciales par les réseaux sociaux

Parmi les réseaux sociaux, Facebook détaille comment ils s’utilisent vos données à des fins commerciales mais sans révéler aux annonceurs votre identité et ce, à l’aide des 4 axes décrits ci-dessous. Ces pratiques sont généralisables à d’autres réseaux.

  1. Votre activité sur les produits des entités Facebook

Les pubs s’affichent en fonction de votre activité sur les produits des entités Facebook, par exemple :

Pages que vous et vos amis aimez

Informations de votre profil Facebook et Instragram

Lieux dans lesquels vous indiquez vous trouver via Facebook

  1. Votre activité chez d’autres entreprises

Lorsque vous partagez des informations comme votre numéro de téléphone ou votre adresse e-mail avec une entreprise, elle est susceptible de l’ajouter à une liste de clients qui peut être recoupée avec votre profil Facebook. Facebook fait correspondre la pub à l’audience la plus pertinente. Vous pouvez avoir partagé vos coordonnées avec ces entreprises en :

Vous inscrivant à une newsletter par e-mail

Achetant des produits en magasin

Vous inscrivant pour un coupon ou une remise

  1. Votre activité sur d’autres sites web et apps

Les sites webs que vous visitez ou les apps que vous utilisez peuvent directement envoyer des données Facebook en utilisant ses outils professionnels (comme un pixel) à nouveau pour cibler la publicité sur les produits ou les services que vous avez consultés, comme une chemise sur le site d’un magasin de vêtement.

Voici quelques exemples :

La consultation de l’une de leurs pages web

Le téléchargement de leur app mobile

L’ajout d’un produit à un panier ou un achat

  1. Votre localisation

Facebook utilise vos données de localisation pour vous montrer des pubs d’annonceurs qui essaient de toucher des personnes qui se trouvent à un endroit précis ou dans les alentours. Il obtient ces informations à partir de sources comme :

L’endroit d’où vous vous connectez à Internet

L’endroit où vous utilisez votre téléphone

Votre emplacement depuis votre profil Facebook et Instragram

Ref : https://www.facebook.com/about/ads (consulté en mars 2020)

  • Autorisation d’accès cédées à certaines applications pour différentes fonctions sur smartphone (ex : microphone, galerie photos)

Au-delà des données que nous encodons directement en fonction de nos recherches et consultations de sites, certaines des applications que nous utilisons exigent de manière plus ou moins justifiée l’accès à certaines de nos données (galerie photo, répertoire, microphone,…)

L’article suivant sensibilise au droit d’accès réclamé (imposé par défaut) par certaines applications lorsqu’on les installe. Le risque est qu’en donnant un accès non fondé, des apps malveillantes peuvent collecter des informations de votre téléphone.

Cet article présente une marche à suivre pour vérifier les permissions d’accès exigées par une app.

Il présente différents conseils judicieux comme :

-vérifier dans la fiche de présentation de l’app que vous convoitez la liste des autorisations demandées avant de la télécharger dans votre appareil. Celle-ci doit être accompagnée d’une politique de confidentialité qui indique que vos infos ne seront pas utilisées à mauvais escient.

– éviter les app qui ne sont pas approuvées par Apple ou Google. Il existe des boutiques d’applications  »indépendantes » offrant des apps qu’on ne retrouvent pas dans Google Play ou iTunes, mais les risques d’y trouver un logiciel malveillant sont assez considérables pour éviter ces marchands tiers.

Ref : https://www.francoischarron.com/
autorisations-accordees-a-vos-applications:-tout-savoir-et-les-modifier-/-/hWwEBFqKtF/
(consulté le 20-01-20)